Un nouveau Nikitotek?

Lundi soir au Conseil, le dossier de la salle intermédiaire, une salle de 300 places qui vise principalement à faire découvrir le théâtre et la danse aux jeunes d’âge scolaire, a franchi une nouvelle étape vers sa réalisation.

Certains diront qu’il s’agit d’une bonne nouvelle, surtout que le gouvernement fédéral va donner 2,7 millions pour la construction, ce qui est nouveau.

Au lieu de se dire que les Sherbrookois économiseront ce montant dans le projet, le Conseil municipal a plutôt décidé d’accroitre la subvention de la ville qui servira à éponger une partie des frais d’opération de la salle. La ville donnera ainsi 140 000 $ de plus que prévu initialement chaque année. Sur trente ans, cela pourrait aller jusqu’à 4,2 millions. Donc, il n’est pas certain qu’en bout de ligne la ville économisera suite à l’investissement du gouvernement fédéral.

Je le dis souvent, le citoyen est toujours le dernier à qui l’on pense. On ne travaille jamais à réduire son fardeau fiscal.

Quel est cet empressement à toujours vouloir payer plus?

Pourquoi est-ce que je fais le parallèle avec la place Nikitotek?

Parce que dans ce dossier-là, on voulait également se prévaloir de subventions pour construire quelque chose. Mais l’on oublie souvent les frais d’opération qui viennent avec.

Dans le cas de Nikitotek, c’est plus de 300 000 $ qu’il faut aller puiser dans la poche des citoyens année après année. Cette fois-ci, on nous dit, on ne peut passer à côté d’une subvention de 6,7 millions (fédéral plus provincial).

Eh bien moi, je pense que oui.

Parce que là on se rajoute un projet qui alourdira notre budget pour plusieurs décennies. Il n’est même pas certain que ce projet se traduise par une hausse de revenu de taxes foncières pour la ville car elle subventionne souvent les loyers des organismes admis (ce qui revient à se payer des taxes à soi-même).

N’oublions pas aussi que la fréquentation des groupes d’étudiants est en baisse selon les statistiques présentées par Pierre Tardif et que le théâtre Centennial a dû limiter ses activités aux besoins de formation de ses étudiants par manque de fréquentation.

Espérons que la nouvelle salle ne viendra pas cannibaliser le marché des salles existantes.

Advertisements
Cette entrée a été publiée dans Uncategorized. Mettre ce permalien en signet.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s