Budget 2017: À quand un parti pris pour le citoyen?

On ne peut parler du budget 2017, sans revenir sur le budget de l’an dernier, alors que l’on a imposé aux citoyens une hausse de taxes foncières de 4,77%. Cette hausse, qui s’établissait fortement au-dessus de l’inflation, a été justifiée par l’ajout de ce que l’on pourrait appeler la « surtaxe » de 2% à l’asphalte, qui représentait un montant de 3,2 millions de dollars.

Personne ne dira que nos rues n’ont pas besoin d’investissements supplémentaires, surtout pas, dans mon district, les citoyens du secteur Dubreuil.

Mais on se rappellera qu’en fin de compte, on a eu la preuve qu’on avait les moyens de mettre ce 3,2 millions de plus sur les rues, sans augmenter les taxes d’un 2% additionnel, puisqu’en fin d’année, quand le projet de Well Inc. a été introduit par monsieur le maire, on a vite trouvé un petit 4 millions qui trainait dans nos fonds de tiroir. Ainsi, sans Well Inc., on aurait pu faire plus de surfaçage, sans aller puiser un 3,2 millions dans les poches du citoyen.

Voici un exemple qui démontre très bien que le citoyen est souvent celui qui, malheureusement, passe en dernier dans notre ville, après les projets du maire ou ceux des organismes paramunicipaux. Cela montre également qu’on recourt trop facilement aux hausses de taxes. C’est dommage, encore plus particulièrement pour les citoyens qui sont moins aisés.

En tant qu’économiste, les gels de taxe ne m’apparaissent pas une pratique à laquelle il faut recourir de façon répétée. Cependant, cette année, c’est ce qu’on aurait dû offrir aux Sherbrookois pour leur permettre de souffler après une longue période de hausses du fardeau fiscal, hausses plus marquées que l’inflation, alors que plusieurs travailleurs et retraités ne voient pas leur revenu suivre cette même inflation. Si l’on a donné la valeur de deux années de hausse de taxes l’an dernier, on pouvait se permettre de ne pas en donner cette année. Il suffisait d’en avoir la volonté politique. N’oublions pas qu’à la première année du mandat, nous avons appliqué une augmentation de taxes de 3,3%, puis de 2,2 % l’année suivante, ce qui s’additionne pour donner 10% en 3 ans.

La devise de notre ville est Rien de trop. Peut-être devrait-on la faire peindre sur un mur de la salle du Conseil pour s’en rappeler. C’est elle qui devrait nous guider quand on fait le budget. Ainsi, on éviterait d’y retrouver des dépenses non prioritaires, ou encore des projets qui n’ont pas démontré leur efficacité. Cela exigerait aussi de se poser des questions sur l’étendue de notre implication dans différents secteurs.

Oui, encore une fois cette année, il y a des choses de trop dans le budget. J’en ai identifié une liste parmi lesquelles on aurait pu choisir afin de permettre un gel de taxes. Vous la trouverez ci-bas. Cela aurait pu être fait sans nuire au développement économique ou sans réduire de façon notable les services actuels aux citoyens. Mais pour cela il faut une volonté. Celle-ci n’existait pas en 2015 car les conseillers n’avaient pas voulu voir ma proposition pour limiter la hausse de taxes.

Je tiens à souligner que je souscris également aux arguments énoncés par mes collègues Tardif, Godbout et Rouleau. L’aéroport, Well Inc, le budget des organismes para municipaux, la multiplication des structures en matière de développement économique, voilà autant de dossiers sur lesquels il faudrait se pencher de manière plus approfondie pour devenir plus efficient.

Enfin, j’ajouterai que je demeure préoccupée par le manque de marge financière qu’on se laisse et par le niveau d’endettement de la ville. Cette année, nous allons nous rapprocher dangereusement (ou dépasser) de l’un des deux ratios de notre politique d’endettement, sans que l’on y accorde l’attention que cela devrait mériter.

Cette façon de faire est d’autant plus préoccupante que chaque fois qu’on procède à des immobilisations, même si elles sont payées par un autre palier de gouvernement, cela donne naissance à de nouveaux coûts de gestion ou d’entretien récurrents par la suite, ce qui ajoute de la pression sur le budget et rend plus difficile l’équilibrage entre les revenus et les dépenses.

Nous agissons comme un citoyen qui année après année augmente sa limite de crédit sur sa carte et la remplit à son maximum. Je n’endosse pas cette façon de faire quand il existe des alternatives.

Pour toutes ces raisons, j’ai voté contre le budget présenté ce soir, ainsi que contre le plan triennal d’immobilisations.

Potentiel d’économies budget 2017

Aide supplémentaire à des organismes en difficulté financière 219 500 $ Aide déjà fournie, soit 300 000 $ Dans certains cas, c’est une 2e année d’aide
Élargissement de l’aide à divers organismes 150 000 $ On en fait déjà beaucoup
Mise en œuvre du PGMR 100 000 $ Le réduire? L’effort est fait via Valoris
Cadre contractuel pour l’amélioration continue 39 800 $ Il y a déjà pas mal de ressources dégagées sur ce projet et on en est à l’année 3
Ajout d’un poste de Préposé au Centre d’appel 51 000 $ Il y a déjà une réceptionniste à temps plein à l’hotel de ville et des réceptionnistes dans les bureaux d’arrondissement
Bibliothèque 114 000 $ Embauche d’un bibliothécaire coordonnateur – intégration des bibliothèques On a fait d’importantes rénovations l’an dernier à la bibliothèque centrale. On pourrait retarder ce projet.
VADA pour la réalisation d’un plan d’action 40 000 $ Pour garder l’accréditation. Nécessaire pour inclure une préoccupation pour les aînés aux décisions?
Excellence sportive 15 000 $ Indexation rétroactive de l’aide. Ils ont un surplus non affecté de 63 900 $ p. 143 Reçoivent déjà 91 000 $ d’aide de la ville et là l’Université revient dans le portrait avec une aide de 30 000 $, sans compter toute l’aide permise avec le legs des Jeux du Canada. Ils reçoivent aussi 157 000 $ en services de la ville. Au total, une aide de 250 000 $ de la ville. Pour le sport élite principalement.
Économies potentielles : 245 000 $
Organismes para-municipaux
Commerce Sherbrooke 117 000 $ Well Inc, échelons et augmentation du niveau de service. Ils ont un surplus non affecté de plus de 100 000 $ p. 308 Je laisse le 57 000 $ pour l’application de gestion des locaux vacants.
Destination Sherbrooke 146 000 $ Budget publicitaire supplémentaire et ajustements salariaux Je laisse le 10 000 $ additionnel pour l’entretien de la place Nikitotek
Sherbrooke ville en santé 69 000 $ Annulation de la contribution annuelle de la ville (et des partenaires). Ils ont un actif net non affecté de 97 200 $. À plus long terme, cet organisme est-il vraiment nécessaire?
Économies potentielles : 332 000 $
Refinancement des fonds de subvention
. Développement communautaire 100 000 $ Somme prise dans le budget d’opération Dans le mandat de la ville d’aller aussi loin?
. Pro Gestion 50 000 $ Idem Idem
. Sherbrooke Innopole 590 900$ Idem Idem
Sommes totales investies : 740 900 $
Entreprenariat – chevauchements
. Entreprendre Sherbrooke 75 000 $ Étant donné les fonds mis dans Well inc.
. Réduire le montant donné à l’université pour faire de Sherbrooke la ville entrepreneuriale au Québec 350 000 $ Étant donné les fonds mis dans Well Inc. L’université a déjà mis fin unilatéralement à une entente (excellence sport) Hors mandat ou délégation de pouvoir trop poussée. On va donner 600 000 $
. Plan de communication Well Inc. 25 000 $ Meilleure organisation Prendre à même les budgets existants
Économies potentielles : 450 000 $
Vigie pour hébergement touristique non conforme 10 500 $ Est-ce à la ville de faire cela à l’année? Bien d’autres domaines où il y a dérogation potentielle.
Conseil municipal jeunesse 20 000 $ Seulement une vingtaine de jeunes. Bénévolat dans les écoles. Dure une journée.
Animation de la place Nikitotek par Animation Centre-ville 75 000 $ Annuler ce programme. Rejoint peu de monde. Subvention de 30 $ le billet.
Aéroport : abolir le poste de directeur général et les contrats de Harvey international 50 000 $ Économie annuelle estimée
Campagne Sherbrooke plus que jamais 47 000 $ Récurrent de l’an dernier?
Bureau des événements 100 000 $ Récurrent de l’an dernier?
Lean Management 100 000 $ Sur un budget total de 300 000 $
Budget animation de Commerce Sherbrooke 50 000 $ Sur un budget total de 121 000 $
Temps supplémentaire additionnel à Destination Sherbrooke 50 000 $ Récurrent de l’an dernier?
Expo Habitat 50 000 $ Récurrent de l’an dernier? Véhicule efficace pour joindre le citoyen? Quel est l’objectif?
Bourse des Ambassadeurs 25 000 $ Montant à vérifier. Récurrent?
Économies potentielles : 577 500 $
Transferts de connaissances
. Pour le poste de directeur d’animation centre-ville (on le demande pour 2 ans) 20 000 $ Ils ont un budget de 1,5 millions. Ils ont une encaisse de 303 000 $. Ils pourraient prévoir quelques heures au besoin à même leur budget. On leur donne aussi 75 000 $ pour organiser des spectacles à la place Nikitotek et ils gardent le profit. La ville leur donne déjà 100 000 $ d’aide. Mme Landry a déjà géré Le Granada.
. Relève pour un poste de contremaître 111 500 $ À réduire. Transfert très long, pour un poste de commande. À ce niveau, on s’attend à ce que les gens soient fonctionnels rapidement.
Économies potentielles : 70 000 $
Remplacement des LED Feux de circulation 100 000 $ Pourrait être réduit? On les change avant qu’ils brûlent.
Sensibilisation à l’économie d’eau potable 30 000 $ Peut se faire avec les ressources existantes
Sport/Culture/Loisirs

Présentation et création d’un spectacle (théâtre dans les camps d’été)

29 050 $ On en fait déjà beaucoup.
Économies potentielles : 84 050 $
Programmes d’aide
. Accès à la propriété au centre-ville 1 000 000 $ Réduire.
. Commerce de proximité 600 000 $ Réduire.
. Fonds de développement des coopératives d’habitation au centre-ville 100 000 $ Réduire. On fait déjà 100 unités par année de logements sociaux et le taux d’inoccupation sur le marché locatif est élevé.
Programme Accès-logis 1 785 000 $ Pour 100 logements par an. Avec la situation sur le marché locatif, on pourrait peut-être réduire?
Économies potentielles : 600 000 $
Budget d’immobilisations
. Embauche de Philippe Cadieux 90 000 $ Trop tôt. Préciser le plan d’affaires. Gilles Marcoux déjà en poste pour les urgences à ce stade-ci.
. Murale additionnelle – moratoire 200 000 $ Il y en a plusieurs. Les touristes les visitent toutes ou seulement quelques-unes? Je laisse l’éclairage des murales à 500 000 $, mais cela aurait pu être retiré.
. Salle intermédiaire On ne met rien de neuf mais on va piger 800 000 $ environ dans le back log de 1,5 millions Augmentera les frais d’opération pour la ville
. Well Inc. 1 500 000 $
. Passerelle dans la gorge 2 700 000 $ Part de la ville
. Spectacle de lumière 3 400 000 $ Part de la ville
. Réfection des terrains de soccer 615 000 $ Cela fait plusieurs années qu’on dépense 500 000 $ par an pour le soccer. Réduire.
. Transférer le curling au Centre Julien-Ducharme 500 000 $ Études. Trop tôt? Qu’est-ce qui arrive si Grandes-Fourches ne se fait pas? En plus, on ne semble pas fusionner avec Lennoxville. Autres frais à prévoir? Pourquoi pas tout mettre à Lennox?
SHQ 900 000 $ Part de la ville Si on faisait moins de 100 unités?
Aéroport 500 000 $ BACK LOG, ne pas autoriser l’utilisation à ce moment-ci?
9 millions Économie de 1 millions par an ensuite (remboursement)
Marges de manœuvre réduites
Certaines rentrées d’argent sont non assurées
On réduit le budget d’arbitrage pour les pompiers De 450 000 $ à 250 000 $. Réaliste?
On réduit le budget pour les négociations sur les régimes de retraite De 500 000 $ à 150 000 $. Réaliste?
On augmente le niveau des immobilisations alors que les taux hypothécaires augmentent (les autres taux vont suivre?) ainsi que le taux de la FED aux États-Unis
En augmentant les immobilisations, on augmente souvent le budget d’opération de la ville Exemple : frais d’opération de la salle intermédiaire, les frais d’entretien des nouveaux parcs, les frais d’opération de la patinoire Bleu Blanc Rouge (300 000 $ par an).

 

Advertisements
Cette entrée a été publiée dans Uncategorized. Mettre ce permalien en signet.

4 réponses à Budget 2017: À quand un parti pris pour le citoyen?

  1. Emile Audy dit :

    Dommage, très dommage que vous ayez décidé de ne pas vous présenter à la mairie…

  2. Gérard Talbot dit :

    Mme Dauphinais,

    1-
    Pourriez-vous préciser votre tableau en indiquant des entêtes pour chacune des 4 colonnes de votre tableau (données tabulaires).
    P.e. la 2ème colonne correspond à quoi exactement? Le budget 2017 ou l’économie (la coupure) que vous songeriez à faire. Sincèrement, ce n’est pas clair.

    2-
    Pourriez-vous donner la forme étendue de certaines abréviations. P.e. PGMR, VADA, etc. Il y a un attribut HTML permettant de rendre la forme étendue des abréviations.

    3-
    Votre tableau ne fait pas le total des économies. Votre tableau semble seulement énumérer une liste d’organismes ou projets dont le budget *pourrait être réduit*, susceptible d’être réduit au bénéfice du citoyen-Sherbrookois-payeur-de-taxes-municipales. Vous questionnez certaines dépenses ou la pertinence budgétaire de certaines dépenses sans vous prononcer.

    4-
    Certaines dépenses sont littéralement incroyables. Vous dîtes: « l’éclairage des murales à 500 000 $ ». Est-ce que je rêve? La ville de Sherbrooke consacre 500 000$ par année … pour éclairer des murales!?

    J’aurais encore plein de questions et commentaires…

    Gérard Talbot

  3. Gérard Talbot dit :

    > Votre tableau ne fait pas le total des économies.

    Désolé pour le commentaire précédent: votre tableau fait le total des économies qui auraient été possibles sur le budget d’un projet ou organisme.
    Et si je comprend bien, les colonnes 3 et 4 sont des commentaires (ou des réflexions à voix haute) sur l’économie (coupure) possible qui est indiqué dans la 2ème colonne…

    Gérard Talbot

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s