A-t-on besoin d’une nouvelle exposition quand nos rues sont dans un état de détérioration aussi avancé?

Demain au Conseil municipal, je m’opposerai à la mise sur pieds d’une nouvelle exposition à la Maison de l’eau pour un coût de
300 000 $, incluant le renouvellement du mobilier. Je vais plutôt suggérer de transférer ce budget à la ville et de l’investir dans la réfection d’une rue, la rue Du Baron par exemple, où les gens se sont mobilisés pour porter à notre attention l’état de délabrement avancé de leur rue.

Mon refus sera aussi un geste de cohérence qui fait suite au lac à l’épaule de la fin de semaine, où nous avons vu que nous aurons plusieurs millions à trouver pour boucler le budget (on le savait déjà mais quand même). Un geste aussi qui s’inscrit dans ma plateforme électorale et dans mes valeurs selon lesquelles il faut être en mesure d’entretenir les infrastructures existantes (rues et autres) avant d’en ajouter de nouvelles dont le caractère essentiel n’est pas démontré.

J’espère que plusieurs de mes collègues voteront en ce sens.

Image

 

Advertisements
Cette entrée, publiée dans Uncategorized, est marquée . Mettre ce permalien en signet.

Une réponse à A-t-on besoin d’une nouvelle exposition quand nos rues sont dans un état de détérioration aussi avancé?

  1. Loren dit :

    At last, sonmeoe who comes to the heart of it all

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s