Un électrochoc pour le citoyen, une confirmation pour les élus

La conférence de presse de cet après-midi fait ressortir le fil conducteur de mes interventions à l’hôtel de ville depuis mon arrivée.

  photo (3)

Lors de cette conférence, nous avons appris que des modifications tarifaires apportées par Hydro-Québec allaient se traduire par une réduction du bénéfice d’Hydro-Sherbrooke de l’ordre 3,7 millions en 2015, 4,4 millions en 2016 et 7,4 millions par année par la suite. La Ville devra donc boucler son budget avec ces millions de dollars en moins; ou bien elle devra refiler la facture aux citoyens. Une hausse de 1 % de la taxe foncière rapporte 1,5 millions de dollars.

Dès la planification budgétaire en décembre, on savait que l’impact des changements faits par Hydro-Québec se chiffrerait à au moins 6 millions de dollars à terme (voir mon blogue www.sherbrookeenblogue.blogspot.com, billet du 18 décembre). On savait aussi que les taux d’intérêt augmenteront un jour et qu’à ce moment, la dette sera encore très imposante. On savait également que nos infrastructures sont sous-entretenues et qu’un jour il faudra rattraper ces retards. De plus, nous savons tous que les fonds de retraite vont enregistrer de nouveaux déficits actuariels qu’il faudra renflouer, bien qu’on y ait déjà englouti près de 120 millions de dollars (capital et intérêts). 

Étant donné l’urgence et la sévérité de la situation, j’avais demandé à ce que l’on revoit nos dépenses et nos investissements à la baisse lors de l’exercice budgétaire. Pas pour couper dans les services existants. Plutôt pour éviter d’en rajouter de nouveaux. C’est pour cela que je ne parle pas d’austérité budgétaire, mais de gestion responsable, qui voit au-delà du court terme. Mes collègues semblent avoir une vision différente des choses puisqu’ils n’ont pas voulu appuyer ma demande et que le sujet n’a pas soulevé de discussions enflammées; peut-être prévoient-ils tout simplement refiler la facture aux citoyens. Pour moi, cette seule option est inacceptable. 

Lors du vote sur la gouvernance, j’ai fait ressortir la nécessité de rationaliser nos dépenses puisque les défis financiers ne font que commencer à poindre. J’ai également mentionné que allions devoir dégager des marges de manoeuvre partout où il serait possible de le faire pour relever les défis financiers qui nous attendent.

Ce crescendo s’est poursuivi avec le Boisé Fabi, transaction à laquelle je me suis opposée en raison du prix extrêmement élevé qu’on va payer, alors qu’on a déjà plusieurs espaces verts (voir réseau parc nature de Destination Sherbrooke) et que le promoteur devait de toute façon nous remettre la moitié du terrain. Sans compter que l’on sait déjà que l’an prochain, les citoyens demanderont des équipements (passerelles et autres) pour le boisé, surtout dans la partie où il y a des terrains humides. Commenceront aussi les coûts d’entretien et de financement. Le prix de cet achat ne se limite pas au prix de vente.

La contrainte financière ne peut pas être parfois mise de côté, parfois être portée en étendard. Il faut être cohérent dans notre façon d’administrer. J’essaie donc de présenter une cohérence à cet égard depuis mon arrivée au Conseil.

La conférence de presse constituera peut-être un électrochoc pour les citoyens qui auront peur de voir leur compte de taxe augmenter de façon substantielle pour couvrir le manque à gagner de plus de 7 millions de dollars à terme. Mais pour les élus, il n’y a  là qu’une confirmation de ce que les gestionnaires d’Hydro-Sherbrooke avaient estimé et une précision de l’échéancier d’entrée en vigueur.

Même si le gouvernement revenait sur sa décision, ce qui est fort improbable, il n’en demeure pas moins que la réduction des nouvelles dépenses et des nouveaux investissements devra demeurer prioritaire, tout comme la recherche d’économie de fonctionnement car les pressions négatives sur le budget se poursuivront dans les années à venir. C’est ce que les élus et les citoyens devraient avoir constamment en tête quand il est le temps de faire des choix.

Advertisements
Cette entrée, publiée dans Uncategorized, est marquée . Mettre ce permalien en signet.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s