La grande demande

(Article mis en ligne le 6 décembre 2013.)

Lundi soir dernier (2 décembre), j’ai fait ma grande demande au Conseil municipal.

http://www.fm93.com/regional/nouvelles/de-nouveaux-mandats-pour-plusieurs-conseillers-mun-285921.html

Nous avions travaillé très fort sur le budget le vendredi et le samedi précédent le Conseil de lundi. Cependant, comme nous avons reçu les documents préparatoires (plus de 600 pages) très tard (mercredi à 23h30 pour ma part) et que nous n’avons pu prendre connaissance de la proposition de l’exécutif que sur place, il était difficile selon moi d’avoir du recul face à l’ensemble de la situation. Après avoir vu les arbres, il faut maintenant voir la forêt. Je trouvais aussi difficile de boucler un budget sans avoir l’évolution de l’endettement en mains.

Pour toutes ces raisons, mais aussi parce que les décisions importantes doivent se prendre après réflexion, j’ai décidé de demander au maire et à mes collègues de se rassoeir ensemble et de regarder à nouveau le budget pour dégager une marge de manoeuvre additionnelle (retrancher des dépenses et des immobilisations). Cet exercice est d’autant plus nécessaire que nous savons que nous devrons emprunter 10 millions de dollars en 2014 pour renflouer les caisses de retraite. Une réduction des dépenses ou des immobilisations viendrait réduire en tout ou en partie l’effet négatif de cette mesure pour le payeur de taxe actuel ou futur.

C’est un peu comme pour vous et moi. Si l’on doit emprunter pour acheter une nouvelle voiture, on va peut-être laisser faire le voyage annuel qu’on faisait avant d’avoir à rembourser ce nouvel emprunt. Un budget ne peut être étiré à l’infini.

Nous devons aussi garder en tête que certains changements qu’Hydro-Québec prévoit faire entraineraient une baisse des bénéfices d’Hydro-Sherbrooke estimée à plusieurs millions de dollars.

Aussi bien prendre de bonnes habitudes dès maintenant et d’établir nos priorités de façon plus serrée.

Nous pouvons nous donner un peu de temps additionnel pour réfléchir et discuter puisque lors d’une année électorale, les municipalités ont jusqu’au 31 janvier pour adopter leur budget.

Advertisements
Cette entrée, publiée dans Uncategorized, est marquée . Mettre ce permalien en signet.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s